“1 an pour 1 roman” – Episode 1 : le défi est lancé !

1 an pour 1 roman

Ca y est, le défi est lancé, et vous en êtes témoins ! Je n’ai plus le choix. Plus le droit de me défiler. Pas le droit d’abandonner ni de procrastiner.

Cependant, je dois vous avouer quelque chose…

Pour tout vous dire, j’avais déjà “un peu” commencé à travailler sur ce projet. Si j’ai toujours eu envie d’écrire un roman, cela fait pratiquement un an que j’ai décidé de passer à l’action. J’ai même suivi des master class d’écriture auprès d’écrivains de  renom en septembre 2017 et en janvier 2018. J’y ai appris des techniques d’organisation, des méthodes à suivre, des astuces pour développer ma créativité. Un peu comme ces conseils que je vous donne sur ce blog pour rédiger vos articles parfaits pour vos supports. Vous l’aurez compris, nous avons tous besoin de nous former. Nous avons tous besoin de mentors.

Et puis, au 1er janvier 2018, à l’heure des bonnes résolutions que l’on prononce lors de lendemains de réveillon où l’on n’est pas toujours très frais, je m’étais également donné comme objectif de commencer la rédaction de ce roman au premier trimestre de l’année. Pour ma part, ne buvant que très peu, j’étais tout à fait lucide au moment où j’ai prononcé cette résolution.

Alors, à juste titre, vous avez le droit de vous dire : “Il nous ment ! Il a déjà commencé son défi depuis près de 7 mois !”

Oui, c’est vrai. Je l’avoue platement… J’ai même créé une page facebook en septembre 2017 intitulée Jung – Ecrivain en herbe. Mais, vous pourrez le constater par vous-mêmes, depuis la création de cette page, je n’ai guère avancé sur mon projet.

Alors, aujourd’hui, ce vendredi 27 juillet 2018, à l’heure où j’écris ce premier épisode de mon défi “1 an pour 1 roman”, où en suis-je réellement ?

J’ai trouvé mon histoire

La première étape aura été la plus longue, celle de trouver l’idée définitive de mon roman. Au final, c’est la troisième idée qui aura eu gain de cause. Une idée que j’ai validée après avoir longuement réfléchi. J’ai voulu consacrer mon premier roman à une histoire qui me correspond, mêlant fiction et vécu. Je ne perds pas de vue pour autant mes deux précédentes idées, bien qu’elles soient aux antipodes de l’histoire que j’ai finalement retenue.

Avant cela, je m’étais fait la main sur quelques rédactions de nouvelles. Rien de bien extraordinaire, ces exercices ont été suffisants pour me faire prendre conscience de mon style d’écriture. Car oui, mon style de “romancier” est très différents de mon style de “journaliste”.

Une fois l’idée de départ officiellement validée, j’ai écrit sur un document sous forme de plan, de notes et de mots clés, les trois actes de mon roman : un début possible, une évolution possible avec un rebondissement majeur, et une fin possible. Rien de bien long. Juste le synopsis.

Création des personnages

Cela m’a permis de faire naître deux personnages principaux. J’ai défini leurs états civils, leurs traits physiques, les personnalités de chacun, leur passé, la manière dont ils vont évoluer, les grands choix qu’ils vont devoir faire et la manière dont ils vont réagir, les liens qui les lient…

Après avoir dessiné les contours de ces deux principaux protagonistes, je me suis concentré sur les antagonistes et les personnages secondaires. Pas une mince affaire… Cette étape a d’ailleurs fait bouger les pions. L’un des personnages principaux est devenu secondaire. Le personnage principal restant est devenu central. Je lui ai créé des amis, une famille, un grand “méchant”, des “méchants” secondaires, des soutiens stratégiques…

En plus de cela, j’ai terminé la description de l’un des principaux lieux où se déroulera l’intrigue.

Tout cela m’a permis d’y voir beaucoup plus clair sur l’ensemble du projet. J’ai ensuite développé un peu plus mon histoire. J’ai divisé ces trois actes en sous-parties, et chaque sous-parties en idées ou en actions résumées en une phrase. Chaque personnage y a pris place. J’y ai développé des rebondissements, des moments clés…

Début de la rédaction

Au final, j’ai commencé à écrire à partir du mois d’avril 2018.

A ce moment-là, j’étais motivé à bloc ! Je m’étais même lancé comme objectif de rédiger 15 000 signes par semaine ! Un challenge peut-être trop compliqué. Ayant un travail à plein temps à côté, et de manière générale une vie bien remplie, j’ai eu beaucoup de difficultés à m’y mettre sérieusement.

Début juin, je n’avais rédigé que 20 000 signes, l’équivalent de 9 pages de roman seulement… Depuis, la longueur n’a guère évolué.

Alors pour moi, ce défi “1 an pour 1 roman” est une véritable aubaine ! Pourquoi ? Tout simplement parce que je m’engage auprès de vous. C’est une sorte de contrat moral qu’il m’est important de respecter. Dans les conseils et les formations que je vous propose sur ce blog, je vous oblige toujours à vous engager à 1000% dans ce que vous faites. De quoi aurai-je l’air si moi, votre coach en écriture d’articles parfaits, je ne respectais pas ce principe de base ?

Un défi que je vous dois

C’est donc un défi important pour moi, mais également pour vous parce que je vous emmène avec moi dans cette belle aventure qui me motive. Peut-être ai-je besoin de votre soutien pour mener à bien ce projet. Comme si je vous devais le succès de ce défi.

Dans cet article, je m’engage (je parle comme les politiciens…) à vous tenir régulièrement au courant de l’avancée de ce projet. Et, le 25 juillet 2019, j’espère vous annoncer la fin de la rédaction de mon manuscrit. Et si je suis satisfait de cette aventure, que je l’ai trouvée humainement enrichissante, qu’elle m’a permis de me développer personnellement, et si en plus vous me le demandez, alors je vous proposerai certainement des conseils pour vous aider, vous aussi, dans la rédaction de votre roman.

Attention, ce défi ne m’engage pas à publier mon livre au bout d’un an ! A la fin de ce défi, j’aurai rédigé mon roman. Je me suis fixé un objectif final de 600 000 signes !
Ensuite, il sera relu, modifié, il va évoluer. Peut-être même que certaines parties vont changer, que l’intrigue va évoluer elle aussi… Et après cela je démarcherai les maisons d’édition.
Cette étape, allant de la relecture à la publication, méritera certainement une série de conseils également.

Alors, surtout, n’hésitez surtout pas à commenter cet épisode et tous les autres qui suivront. Posez-moi vos questions, donnez-moi vos conseils, encouragez-moi ! J’ai besoin de vous, j’en suis certain, pour atteindre mon objectif !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage
Pour marque-pages : Permaliens.

4 réponses à “1 an pour 1 roman” – Episode 1 : le défi est lancé !

  1. Silvain dit :

    Bravo pour ce que tu fais !
    Je vais suivre tes aventures et j’espère que tu réussiras ton défi.

    • Jung dit :

      Merci Sylvain pour ton commentaire qui me fait chaud au coeur.
      Et il est d’autant plus encourageant que tu es le premier à laisser une trace de ton passage sur mon blog.
      En effet, c’est un défi de taille que je viens de me lancer. J’espère aussi être à la hauteur. Je vous le dois bien.

  2. Adélaïde B dit :

    Très chouette ce premier épisode! Tu nous parles de la structure de ton roman et déjà on ressent toute ta motivation. Je suis comme un enfant devant un paquet cadeau, impatiente de lire la suite… est ce que tu nous dévoileras quelques faits ou encore la lecture de quelques lignes de ton roman?

    • Jung dit :

      Merci Adélaïde pour ton commentaire !
      Pour parler de l’avancement de projet de fou, il faudra bien que je dévoile quelques informations. Et, il se peut que je vous donne quelques passages à lire. Peut-être la première page, ou un passage pris au hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.