Écriture web : les grands principes

Si la presse écrite et le web peuvent sembler similaires, en pratique ils sont bien différents. Comme la lecture, l’écriture web obéit à des règles très différentes de celles appliquées sur le papier. Il faut savoir faire des phrases courtes, avoir un style simple, traiter l’information concrètement, et enrichir le contenu par des images, des vidéos, du son, des liens internes et externes….

écriture web, des techniques à maîtriser

L’écriture web demande de maîtriser quelques réflexes précis. C’est ce qui la différencie de la presse écrite.

Dans cet article, je vais vous présenter quelques principes de base de l’écriture web. Prenez des notes : elles ne sont pas nombreuses, mais elles vous permettront d’optimiser leur référencement. Donc le trafic sur votre site web ou votre blog.

 

L’écriture web : un style journalistique à part

Si le web diffère très peu du journalisme en général, il reprend des règles d’écriture inspirées de celles des agences de presse et de la radio. Ainsi, quoi qu’il arrive, vous devrez donc toujours respecter un certain nombre de règles telles que :

  • le schéma de la pyramide inversée, où vous devez hiérarchiser l’information en partant du plus important, le général, vers le particulier.
  • la loi des 5 W (what, who, when, when, why), qui est une tradition dans le style journalistique, et à placer dès le début de l’article.
  • un style concis, direct et informatif, avec des mots-clés dans des phrases courtes, où la forme active est préférée à la forme passive.

Cependant, l’écriture web se distingues sous bien des aspects :

  • l’usage abondant des codes typographiques (gras, italique, souligné), des listes à puce (comme ici), des blocs de citations séparés, afin de multiplier les entrées dans le texte et faciliter pour le lecteur le processus de scannage de l’article.
  • l’usage régulier, mais non abusif, de liens hypertextes pour donner à l’article de la profondeur sémantique.
  • Des paragraphes courts et bien distincts, où chacun d’entre eux exprimera une idée, et seulement une idée. Ils seront construits comme ci : argument, analyse, exemple.
  • Les jeux de mots ne sont pas les bienvenus dans les titres pour favoriser la bonne lecture de l’article par les moteurs de recherche. En effet, Google n’a pas d’humour…

 

L’importance du lien hypertexte

Dans votre article web, les liens hypertextes tiennent un rôle de référence sémantique, tout comme les notes de bas de page qui ornent les livres que vous lisez. Il convient cependant de ne pas trop en abuser. Sur un texte de taille normale, disons 2 à 3 feuillets (1 feuillet en presse écrite représente 1500 signes), une moyenne de 5 à 10 liens peuvent s’afficher. A vous de bien les choisir.

Pour cela, rappelez-vous des trois règles suivantes. Un lien hypertexte doit servir à :

  • apporter une définition d’un terme ou d’une notion pour aider le lecteur à la compréhension de l’article,
  • fournir le prolongement d’une idée en vue d’élargir le raisonnement développé dans l’article,
  • renvoyer à une source jugée essentielle à la compréhension d’une information.

Autant de motifs pour vous convaincre qu’il est capital de bien choisir “l’ancre” de votre lien, c’est à dire les mots sur lesquels le lien va s’afficher. Généralement, ces mots figureront en gras dans une autre couleur, ou ils seront soulignés. Cependant, l’ancre ne doit pas être trop longue. Ne sélectionnez jamais plus d’une phrase. Ni trop courte ! Trois mots au minimum. Quand au lien choisi, sélectionnez directement la page où se trouve le contenu en rapport avec le sujet que vous abordez. Ne mettez pas la page d’accueil d’un site.

 

Ayez le réflexe “référencement naturel”

En respectant au maximum ces quelques règles, vous boosterez votre référencement naturel. Juste avec une certaine manière d’écrire, quelques bons réflexes, vous attirerez plus de visiteurs. En effet, les moteurs de recherche prendront d’autant mieux en compte vos articles que ceux-ci respecteront à la lettre les mots-clés, notamment dans la titraille.

Ce dernier point en effet est très important. Les titres, intertitres et les 70 premiers caractères du chapô, sont le contenu que vous devez soigner le plus pour des articles web de qualité.

 

Et vous, quelles sont les astuces que vous appliquez au quotidien pour vos articles web ?
Partagez vos expériences dans les commentaires.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 11
    Partages
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.